Université de Montréal - Kinésiologie - Laboratoire d'étude mouvement Hôpital Sainte Justine Paul Allard
 
 

Physedcoul.gif (3045 octets)

LABORATOIRE D'ÉTUDE DU MOUVEMENT,
HÔPITAL SAINTE JUSTINE

Directeur: Paul Allard, Ph.D


Paul Allard, professeur titulaire au Département de kinésiologie (Anciennement Département d'éducation physique) de l'Université de Montréal est l'un des inventeurs d'un nouveau pied artificiel qui permet une démarche plus naturelle aux amputés du membre inférieur. Ce nouveau pied est capable d'emmagasiner de l énergie de déformation lors de la mise en charge et de la restituer dans les trois plans de l'espace. Le "SPACE FOOT" tire son nom de la forme asymétrique de sa quille, l'élément structurant du pied.

La conception du SPACE FOOT a été réalisée au moyen de la modélisation-assistée par ordinateur conjuguée à l'analyse tridimensionnelle de la marche. Ainsi ce pied artificiel est conçu selon la taille, le poids et le niveau d activité de chaque amputé. Près de 30 amputés tibiaux et fémoraux portent le "SPACE FOOT". Les résultats préliminaires indiquent une nette amélioration de la vitesse naturelle de locomotion.

Le "SPACE FOOT" a été développé en collaboration avec Jean Dansereau, Professeur Agrégé au département de Génie mécanique de l'École Polytechnique de Montréal, de Claude Lévesque, prothésiste à l'Institut de Réadaptation de Montréal et de Rony Herrera des Laboratoires d'orthèses et de prothèses Médicus. Le "SPACE FOOT" a reçu un Certificat de mérite dans la catégorie invention lors de la remise des Prix Canada en 1992.

Paul Allard est également professeur titulaire du Département de chirurgie, à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et professeur associé au Département de génie mécanique de l'École Polytechnique de Montréal et directeur du Laboratoire d'étude du mouvement à l'hôpital Sainte-Justine. Ce laboratoire est équipé d'un système cinématique tridimensionnel de huit caméras vidéo (60Hz à 180Hz) ainsi que de plates-formes dynamométriques permettant d'effectuer des études bilatérales et simultanées de la locomotion. Le professeur Allard s'intéresse aussi à la conception d'orthèses plantaires et aux mouvements du dos chez des patients ayant des déviations de la colonne vertébrale (scoliose) ou avec lombalgie.

Paul Allard détient quatre brevets; il est auteur/coauteur de quatre livres de biomécanique. Le premier publié dans la série Que sais-je des Presses Universitaires de France est une introduction et s’adresse à tous ceux qui désirent découvrir les applications de la biomécanique en orthopédie, réadaptation, aux gestes sportifs, à l’ergonomie et à l’ingénierie. Le second publié par Décarie Étideur est un traité sur les lois de la mécanique appliquées à l’analyse de la gestuelle. Les deux autres (Humain Kinetics et John Wiley and Sons) portent sur l’analyse tridimensionnelle du mouvement humain et s’adressent aux étudiants inscrits en thèse.

Allard, P., Stokes, I.A. F et Blanchi, J.-P. (1994). Three-dimensional analysis of human movement. Human Kinetics, 371 p.

Allard, P. et Blanchi, J.-P. (1996). Analyse du mouvement humain par la biomécanique. Décarie, 281p.

Allard, P., Cappozzo, A., Lundberg, A. et C.L. Vaughan (1997). Three-Dimensional analysis of human walking. John Wiley and Sons Ltd., 414p.

Allard, P. et Blanchi, J.-P. (avril 1999, # 3456).  La biomécanique.  Série Que sais-je.  Presses Universitaires de France.

 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.